Digitalsobe | Numerique: facteur de croissance indispensable pour les entreprises
314
post-template-default,single,single-post,postid-314,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,large,shadow3

BLOG

 

Numerique: facteur de croissance indispensable pour les entreprises

29 Sep 2014, par Régis Maag dans News

La transformation numérique globale est une opportunité à saisir pour la France dont les entreprises, qui sont encore à la traîne, peuvent y trouver un facteur de croissance indispensable, selon une étude du cabinet Roland Berger dévoilée lundi.

Près de la moitié des 505 entreprises de plus de 50 salariés interrogées par le cabinet estiment ainsi que le déploiement du numérique dans l’entreprise a un impact positif sur leur chiffre d’affaires.

Selon l’étude, les entreprises les plus matures sur le plan du numérique ont d’ailleurs enregistré une croissance de leur chiffre d’affaires six fois plus élevée que celle des entreprises les moins matures.

« Il y a un effet de seuil, le quart des entreprises les moins mûres est vraiment très loin derrière en termes de croissance, et il y a un danger qui est identifié pour celles qui n’ont pas commencé leur transformation numérique », a expliqué à l’AFP Jérôme Colin, expert principal des questions télécoms, média et internet chez Roland Berger.

La majorité des entreprises françaises se contentent d’un socle d’usages basiques et font preuve d’une position attentiste à l’égard du numérique, souligne l’étude.

Moins de 30% utilisent des données en ligne, 15% des entreprises ont développé une application mobile, et 13% des interfaces de programmation.

« La transformation numérique a également un impact social et sociétal très positif sur les entreprises », juge Jérôme Colin.

Les salariés des entreprises plus avancées dans leur transformation numérique y sont davantage heureux, présentant un indice de bien-être professionnel 50% plus élevé que dans celles moins avancées.

« Ils se sentent plus investis et maîtrisent beaucoup mieux leur trajectoire dans l’entreprise », indique l’expert.

« S’il y a une prise de conscience avec tout de même 57% des entreprises qui identifient le numérique comme un axe stratégique à moyen terme, seulement 36% d’entre elles ont formalisé une stratégie numérique », note M. Colin.

L’autre paradoxe réside dans le retard des entreprises tricolores par rapport à leurs homologues en Europe et surtout aux usages des consommateurs français.

En avance au niveau européen, ceux-ci sont 59% à avoir effectué un achat en ligne l’an passé alors que 11% des entreprises françaises proposent leurs produits sur internet.

L’étude menée avec la collaboration de Cap Digital et le soutien de Google estime que les entreprises qui mèneraient une véritable politique d’accélération de leur transformation numérique, en s’appuyant en particulier sur leurs salariés, peuvent espérer un doublement de leur croissance réelle.

PUBLIER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.